Les Inspirations Alimentaires

Ti Coop Le supermarché coopératif de Brest

Description de cette initiative : Un vrai supermarché qui vous appartient proposant des produits bio/locaux, sans se ruiner !
  • Coopératif : : vous êtes propriétaire du magasin, les décisions sont prises collectivement
  • Participatif : vous donnez 3h de votre temps toutes 4 semaines pour aider au bon fonctionnement du magasin
  • Non lucratif : les bénéfices sont réinvestis dans la structure ou serviront à mettre en place des actions en accord avec nos valeurs

  • 428 coopérateur.rice.s
  • Plus de 1000 produits référencés
  • 62 producteur.rice.s partenaires
  • 32 bénévoles

une présentation reprise du site de Ticoop au 19 octobre 2020
ticooplesupermarchecooperatifdebrest_logo-ticoop-transp-159x300-1.png
En quoi cette initiative vous parait positive pour "l'après" ? : La démarche coopérative permet un contrôle par les coopérateurs du projet et rend plus accessible une alimentation de qualité.

Un super marché coopératif c'est une coopérative alimentaire dont les coopérateur·rice·s sont à la fois propriétaires du magasin, bénévoles pour son fonctionnement quotidien et bien sûr client·e·s.
  • pour devenir coopérateur·rice·s, vous achetez des parts sociales à hauteur de 80 € minimum
(8 parts à 10€ l’unité, mais libre à vous d’en acquérir davantage). Toutefois, si vous déclarez avoir de faibles revenus, vous pouvez devenir coopérateur·rice·s pour seulement 20 €. Vous payez cette somme une seule fois, pas de renouvellement annuel. Vous pouvez régler en plusieurs mensualités si besoin.
  • Ainsi fait, vous effectuez 3h de bénévolat par mois, et vous pouvez accéder au magasin pour faire vos courses. Deux personnes maximum de votre foyer peuvent aussi faire leurs courses à condition de posséder une carte de rattaché.e vendue 10 €.
Consultez les statuts pour toutes les modalités.
En quoi contribue-t-elle à faire cesser un "avant" non désirable ? : Tout d'abord, Ti Coop vise à rémunérer les producteurs de manière juste, ce qui n'est pas forcément le cas de toutes les grandes surfaces.
Ti Coop souhaite également être le plus transparent possible de manière à ce que toutes les coopérateur·trice·s connaissent tous les agissements de la coopérative.
L'objectif est également de connaître l'origine des produits que l'on consomme.
Pour terminer, nous voulons rendre le bio et/ou le local plus accessible pour les personnes qui n'en ont pas les moyens. Nous voulons démocratiser ces modes d'alimentation qui jusqu'ici étaient majoritairement réservés à des personnes plus à l'aise financièrement.
Quelles sont les limites de cette initiative, qu'est ce qui la freine aujourd'hui ? : Nous sommes limité·e·s par la taille du magasin qui limitera le nombre de références. Aujourd'hui, nous n'avons pas de problème car le supermarché est en évolution et les responsables "achats" sont limité·e·s par le temps. C'est également une limite du supermarché : nous ne pouvons pas encore contacter tous les producteur·trice·s que nous souhaitons car nous ne sommes pas assez nombreu·x·ses !

D'autre part, les coopérateur·trice·s ne sont pas aussi efficaces que des salarié·e·s puisqu'ils n'y travaillent qu'une fois par mois. Néanmoins, leur nombre permet d'équilibrer cette petite lacune.
Quels sont les leviers, les choses qui facilitent cette initiative aujourd'hui ? : Ti Coop n’est pas qu’un supermarché, nous espérons y véhiculer des valeurs d’échange, de partage, de solidarité
La coopération
Le magasin est autogéré par ses client · e · s coopérateur·rice·s. Les décisions sont prises collectivement, une personne = une voix. Chaque coopérateur·rice s’engage à s’investir bénévolement pour le magasin (mise en rayon, caisse, commandes…). Le magasin est à but non lucratif : ses bénéfices sont redistribués pour son fonctionnement.
Des produits choisis par et pour tous
Les coopérateur·rice·s décident de ce qui est mis en rayon. Plusieurs types de produits seront proposés : alimentaire, hygiène… du vrac, du frais, du bio, de l’éthique, du local mais aussi des produits de base bon marché.
Des prix justes et solidaires
Moins d’intermédiaires et l’investissement de nos coopérateurs·rices permet une rémunération plus juste des producteur·rice·s et des prix accessibles.
Ensemble
Le magasin est ouvert à tou·te·s : il suffit de devenir coopérateur·rice. Le but est d’encourager l’échange, le partage et une autre manière de consommer. Nous organiserons notamment des ateliers, des débats, des diffusions de films…
Vous semble-t-elle adaptée à d'autres contextes/acteurs/thématiques ? Lesquels (exemples)? : Les supermarchés coopératifs peuvent s'adapter à toutes les échelles.
Nom de l'acteur : Ticooop
Auteur de la fiche : Michel Briand
Type d'acteurs qui propose cette initiative : Association
Echelle d'action : Pays
Mot Clef : Alimentation, Solidarité, Entraide, Circuit court, Riposte alimentaire
Ville : 209 rue Jean Jaurès 29200 Brest
Comment contacter cette initiative? :
  • contact@ticoop.fr
  • Tél. 09 88 47 15 10

Lien Web si existant : https://ticoop.fr/
Précisez des mots clef pour cette initiative : coopérative, supermarché, Brest, Solidarité
Partenaires associés : ville de Brest, région Bretagne tag29, département du finistère, maison de la bio 29, NEF
TiCoopLeSupermarcheCooperatifDeBrest (Inspirations), écrite par WikiAdmin
créée le 19.10.2020 à 12:10, mise à jour le 04.11.2020 à 16:53.

Au restaurant avec les voisins

Description de cette initiative : Les moments de préparation des repas, de cuisine, sont devenus très importants durant le confinement (rythme des journées, "retrouvailles" des membres de la famille à des moments clés, plaisir du partage et du faire ensemble, plaisir d'expérimenter et de goûter des saveurs nouvelles...). Les quantités cuisinées étant parfois supérieures aux capacités digestives des convives de la maison, l'idée nous est venue de proposer nos nouvelles recettes à nos voisins les plus proches, une fois... deux fois...

Finalement, au bout de quelques semaines, nous avons régulièrement instauré avec 2 familles des temps d'échange de plats (agrémentés de boissons adaptées - à consommer avec modération - ).

Pas de contrainte, ni d'obligation, mais juste l'envie de faire plaisir et de partager une bonne recette.
Nous avions ainsi l'impression d'aller au restaurant, tout en restant à la maison. Une subtilité ou un plaisir en plus : nous découvrions le menu au moment de le goûter !
En quoi cette initiative vous parait positive pour "l'après" ? : Elle a recréé du lien social entre les voisins.
Elle a fait redécouvrir le goût de la cuisine pour certain.e.s., des nouvelles saveurs pour d'autres.

Idée : Il pourrait également être proposé à celui ou celle qui souhaiterait ponctuellement cuisiner pour des membres extérieurs à sa famille l'opportunité de le faire, soit de chez elle, soit d'un restaurant, soit d'un "lieu collectif"...
En quoi contribue-t-elle à faire cesser un "avant" non désirable ? : En récréant du lien social et en redonnant l'envie de partager.
Quelles sont les limites de cette initiative, qu'est ce qui la freine aujourd'hui ? : Le potentiel retour à un repli sur soi, à l'instar de ce que l'on connaissait plus avant.
Vous semble-t-elle adaptée à d'autres contextes/acteurs/thématiques ? Lesquels (exemples)? : Oui, l'échange d'autres biens matériels (voiture avec autopartage, outils de jardinage, jouets...).
Auteur de la fiche : Le Kervern
Type d'acteurs qui propose cette initiative : Individu - Particulier
Echelle d'action : Quartier
Mot Clef : Riposte alimentaire
Ville : Brest
Précisez des mots clef pour cette initiative : restaurant - voisins - découverte culinaire
AuRestaurantAvecLesVoisins (Inspirations)
créée le 15.06.2020 à 14:55, mise à jour le 19.10.2020 à 10:14.

Cartographie collaborative des circuits de résilience alimentaire locale - exemple de la carte Producteurs Dinan confinés

Description de cette initiative : Une carte pour rendre visible les nouveaux modes de distribution des producteurs locaux en période de confinement.

En période de confinement, les producteurs locaux réinventent leurs modes de distribution

Après la fermeture des cantines, des restaurants, puis celle des marchés, les producteurs locaux doivent réinventer leurs modes de distribution. Commande en ligne, livraison à domicile, dépôt en point de distribution… Anciennes ou nouvelles, les solutions pour s’approvisionner malgré le confinement auprès des producteurs locaux existent !

La carte Dinan Rance Emeraude - Producteurs confinés a pour objectif de rendre visible les différents moyens de s’approvisionner auprès des producteurs locaux durant le confinement.

Un outil libre, partageable et contributif

La carte s’appuie sur un logiciel libre, GoGoCarto , et les données sont publiées sous licence libre.

Les données peuvent donc être réexploitées par d’autres initiatives, et la carte en elle-même est facilement partageable sur d’autres sites internet.

Il est aussi aisé d’ajouter ou corriger des données via un formulaire.

C’est donc un outil qui peut permettre facilement aux producteurs de faire connaître leurs points de distribution et leurs réseaux. C’est aussi un outil qui peut permettre aux collectivités, qui peuvent alimenter les données et intégrer la carte sur leur site, de valoriser et soutenir les producteurs de son territoire.
cartographiecollaborativedescircuitsderesi_carto-producteurs-confines.png
En quoi cette initiative vous parait positive pour "l'après" ? : Des cartes, il en existe des tonnes. Celle-ci vient du terrain et peut être alimentée directement par des citoyens, consommateurs ou producteurs. Cette ouverture invite à l'action et permet de ne pas faire reposer la mise à jour sur les épaules d'une seule personne.

La carte se base sur un outil libre existant (on ne réinvente pas la roue, on utilise ce qui marche !)

La carte est facilement intégrable et réexploitable sur n'importe quel site : mutualisation de moyens.

Les données sont libres : le projet est compostable, on pourra réexploiter ce qu'elle a produit ailleurs.
En quoi contribue-t-elle à faire cesser un "avant" non désirable ? : Mise en avant de producteurs locaux et de leurs points de distribution sur le territoire : en rendant visible les circuits courts du territoire, la carte renforce (j'espère) une économie plus durable.
Quelles sont les limites de cette initiative, qu'est ce qui la freine aujourd'hui ? : La région elle-même a sorti sa plateforme (https://www.produits-locaux.bzh), moins ouverte, ne proposant pas de filtres donc potentiellement moins utile au consommateur. Dommage que la force de frappe de la région n'ait pas bénéficié à un outil libre qui fasse confiance à la contribution.

Des développements pourraient être fait, aussi, sur gogocarto, afin de mieux rendre visible les liens entre producteurs et lieux de distribution (possibilité de trouver facilement tous les points de distribution d'un producteur / possibilité de voir facilement tous les producteurs dont les produits sont disponibles dans tel lieu de distribution).
Quels sont les leviers, les choses qui facilitent cette initiative aujourd'hui ? : L'existence d'un outil libre qui, moyennant un petit temps de configuration, permet de créer facilement une cartographie collaborative
Vous semble-t-elle adaptée à d'autres contextes/acteurs/thématiques ? Lesquels (exemples)? : Toute initiative visant à valoriser des circuits courts (ça pourrait aussi être dans la construction, par exemple)
Nom de l'acteur : Les Vigiliantes
Auteur de la fiche : Claire Zuliani
Type d'acteurs qui propose cette initiative : Groupe - Collectif
Echelle d'action : Intercommunalité
Mot Clef : Riposte alimentaire
Ville : Dinan
Comment contacter cette initiative? : contact@vigiliantes.fr
Lien Web si existant : https://producteursdinan.gogocarto.fr
Précisez des mots clef pour cette initiative : carte, producteurs, consommateurs, circuit court, alimentation, local
CartographieCollaborativeDesCircuitsDeResi (Inspirations)
créée le 15.06.2020 à 14:36, mise à jour le 19.10.2020 à 10:15.

Les vigilantes : Faire du lien entre les projets d’installation agricole en recherche de terre et les cédants à Dinan agglomération

Description de cette initiative : Les vigiliantes, c’est un néologisme né de la rencontre entre “vigilance” et “lien”.
Les vigiliantes, c’est un collectif de citoyennes et citoyens créé en 2019 qui agit pour l’autonomie alimentaire et la résilience locale sur Dinan agglomération, dans un contexte d’urgence climatique.
Les vigiliantes, c’est également un groupe local Terre de Liens.
Nos objecyifs :
  • Faire du lien entre les projets d’installation agricole en recherche de terre et les cédants.
  • Informer le grand public sur les enjeux de l’autonomie alimentaire et tout autre sujet en lien avec l’urgence climatique.
  • Favoriser l’autonomie et la résilience du territoire (création d’une maison des semences paysannes).
  • Conseil et plaidoyer auprès des élus locaux du territoire pour une plus grande prise en compte des enjeux de l’autonomie alimentaire.
un texte repris du site des vigilantes
Nom de l'acteur : Les vigilnates
Auteur de la fiche : Michel Briand
Type d'acteurs qui propose cette initiative : Association
Echelle d'action : Intercommunalité
Mot Clef : Alimentation, Circuit court, Bien vivre, Riposte alimentaire
Ville : Dinan
Comment contacter cette initiative? :
Lien Web si existant : https://www.vigiliantes.fr/
Précisez des mots clef pour cette initiative : Dinan, terres agricoles, autonomie alimenatire, résllience alimentaire
Partenaires associés :
  • Bruded
  • terres de lieT
LesVigilantesFaireDuLienEntreLesProjet (Inspirations)
créée le 20.10.2020 à 09:14, mise à jour le 20.10.2020 à 09:14.

Mad à Brest : Maison de l'Alimentation Durable, tiers-lieu de la démocratie alimentaire et du bien manger pour tous et toutes à Brest même

Description de cette initiative : MADABREST est une association Loi 1901 basée à Brest, dédiée à la construction collective des solutions concrètes pour améliorer l'accès des brestois.es à une alimentation durable.

  • Pour aller vers cet objectif, nous ouvrons à Brest la Maison de l'Alimentation Durable - la MAD, un tiers-lieu convivial, ouvert à tous autour du manger bien, bio et local sur le territoire de Brest Métropole.

Mad= « bon » en breton ; « fou » en anglais
Soyons fous ! Changeons le système !
L'étude de préfiguration, soutenue financièrement par la DRAAF, DREAL et ADEME Bretagne s'est terminée en septembre 2019. Elle nous a permis de définir collectivement, avec les acteurs clés, citoyens-habitants.es de Brest métropole son format, son contenu programmatique, sa gouvernance, etc.

les textes de cette fiche sont repris de la publication en ligne sous licence CC by nc sa
En quoi cette initiative vous parait positive pour "l'après" ? : Parce que nous pensons que ....
Un système alimentaire devrait prioritairement chercher à satisfaire
l'accès de tous à une alimentation durable - offre alimentaire de saison, issue d’une agriculture locale, à taille humaine, respectueuse de l’humain, de l’environnement et de l’animal.

L'accès à une offre alimentaire durable
n'est pas seulement lié au pouvoir d'achat mais à un ensemble de facteurs :
  • 1. Accessibilité financière et matérielle
  • 2. Accessibilité pratique
  • 3. Accessibilité via l'information
  • 4. Accessibilité sociale et culturelle
  • 5. Accessibilité psychosociale
En quoi contribue-t-elle à faire cesser un "avant" non désirable ? : Les modes d'alimentation actuels ne relèvent majoritairement pas d'une alimentation durable et accessible à tous
Nom de l'acteur : Madabrest, association loi 1901
Auteur de la fiche : Michel Briand
Type d'acteurs qui propose cette initiative : Association
Echelle d'action : Commune
Mot Clef : Riposte alimentaire
Ville : 6 rue Penn ar Créach, Brest
Comment contacter cette initiative? : contact@madabrest.com
Lien Web si existant : https://www.madabrest.com
Précisez des mots clef pour cette initiative : maison, alimantation, Brest, durable, démocratique
En complément : : Voir sur le site : https://www.madabrest.com/

  • le programme des activités La marmite
  • l'Indice de l'Equité Alimentaire Territoriale, outil d'aide à l'action destiné aux collectivités territoriales
- les prestataons de service de madabrest
MadABrestMaisonDeLAlimentationDurable (Inspirations)
créée le 19.10.2020 à 09:51, mise à jour le 19.10.2020 à 10:13.
Vous pouvez proposer votre fiche en cliquant sur Saisir une inspiration avec le mot clé Riposte alimentaire.