>""<br

Tiers lieux

Un tiers lieu n’est pas simplement un lieu ouvert pour travailler ensemble c’est aussi faire tiers lieu lorsque des personnes indépendantes les unes des autres se rencontrent pour concevoir et administrer ensemble quelque chose. Donnons ici à voir la diversité des initiatives et des réseaux mis en place en Bretagne
  • pour l'interconnexion des projets, des personnes des groupes
  • un espace de mutualisation des ressources,
  • un donner à voir en attention aux initiatives
dans un esprit de coopération ouverte.

Les fiches Tiers lieux de Riposte Creative Bretagne



Bretagne Créative

Description de cette initiative FabLab ? de l'Université Rennes 2, membre du réseau rennais LabFab ?. L'EDULAB est un lieu ouvert au public. Que vous soyez du quartier ou de l'autre bout de la métropole, vous êtes bienvenue à l'EDULAB. Habitants du coin, étudiants, enseignants l'EDULAB est ouvert à tous pour un accès loisir. Sur les heures de cours, l'EDULAB est un outil pédagogique au service des équipes enseignantes. Ici nous mettons à votre disposition toutes sortes d'outils, notamment des machines-outils pilotées par ordinateur, pour la conception et la réalisation d'objets.

L'EDULAB ouvre le champ des possibles. Il est envisageable de concevoir de nouvelles pédagogies autour des technologies du numérique, mais également de concevoir et fabriquer de nouveaux objets, qu'ils soient décoratifs, de remplacement, des prothèses, des orthèses, etc. Tout cela constitué dans un espace de rencontre et de création collaborative.

texte repris de l'à-propos sur le site


edulabfablabdeluniversiterennes2_capture-décran-2019-02-01-à-18.32.56-copie.png

Nom de l'acteur Tony Vanpoucke
Auteur de la fiche Tony Vanpoucke

- Type d'acteurs qui propose cette initiative : Administration ou Opérateurs
- Echelle d'action : Commune
- Comment contacter cette initiative ? tony.vanpoucke@univ-rennes2.fr
- Lien Web si existant https://edulab.univ-rennes2.fr/#!/
- Mot Cle : Education, Médiation numérique, Entraide, Tiers lieu

- Partenaires associés "Homelab" en ligne, ouvert à tou·te·s les vendredis de 16 à 18h (avec assocode 404)

- En complément : Du fait de la crise covid Le Fablab n'est pas actuellement accessible au publics extérieur à Rennes 2. Accès au fablab sur tony.vanpoucke@univ-rennes2.fr rendez-vous pour les étudiant·es uniquement pour activité pédagogique.

-S'inscrire à la Newsletter


Accéder à l'intégralité du contenu
Description de cette initiative Collectif de Saint-Germain-sur-Ille qui monte un projet de reprise du bar "le Saint-Germain"
Sur la route principale, à quelques pas de la mairie ou de l'église, face au marché hebdomadaire, au cœur du bourg donc, il y a « Le Saint Germain » seul et unique café du village. Depuis mars 2020, il n'attend plus qu'une chose : ouvrir ses portes.
...
Depuis la rentrée 2020, un groupe d'habitants se réunit pour réfléchir à une reprise collective du bar du village. Ce travail est animé par l'envie de monter un café ouvert qui brasse et décloisonne. Un projet solide, porté par celles et ceux qui en ont le désir et l'énergie.
... les réponses sont publiées sur la page fb.
A partir de cette collecte, nous avons pu dessiner un projet viable
financièrement et humainement.
Et nous avons commencé à sentir l'identité de ce bar se dessiner. Imaginez un peu… Un p'tit café le matin après avoir déposé les enfants à l'école, un burger du vendredi soir, un tournoi de belote coinchée dimanche après-midi, une cantine ouvrière entre deux chantiers, un apéro en attendant les pizzas du camion, un rendez-vous lecture pour les enfants le mercredi, attention retransmission de match samedi prochain, concerts, ciné-débats, soirées jeux de société, karaoké etc.
un texte repris du site du collectif


onseretrouveaucafesaintgermainsurille_cafe.jpg

Nom de l'acteur On se retrouve au café
Auteur de la fiche Michel Briand
Type d'acteurs qui propose cette initiative Association
Echelle d'action Commune
Ville Saint-Germain sur Ille
Comment contacter cette initiative ? lesaintgermain@disroot.org
Lien Web si existant http://lesaintgermain.org/
Mot Clef
  • Alimentation circuit court
  • Bien vivre, culture



OnSeRetrouveAuCafeSaintGermainSurIlle

(Initiatives)



créée le
24.03.2021 à 08:45,


mise à jour le
24.03.2021 à 08:45


Accéder à l'intégralité du contenu

Les Remues Méninges sont des temps d'échanges et de rencontres proposés à tous les professionnels des Tiers-Lieux, usagers et partenaires engagés dans la gestion d'un Tiers-Lieu. Ces rendez-vous visent à mettre en réseau les porteurs de projets pour donner à voir les pratiques des Tiers-Lieux, de partager et de réfléchir ensemble autour d'une thématique.

un texte repris de la page Ln de l'événement et du post de Bretagne tiers lieux

Première édition des Remues Méninges, temps de réflexions organisés par Bretagne Tiers-Lieux !

Au programme, des retours d'expériences sur la permanence architecturale et une réflexion sur l'application de cette méthodologie sur nos Tiers-Lieux.

La permanence architecturale est une forme d'animation des lieux, par l'occupation du terrain, qui permet de connecter les acteurs et les dynamiques de territoires, en s'imprégnant de ce dernier.
Elle permet de construire en habitant et d'habiter en construisant.

Les intervenant.e.s :

- Sophie Ricard, Co-Directrice de La Preuve par 7 et Co-fondatrice de l'hôtel Pasteur (Rennes)
- Françoise MAINE, coordinatrice, Les ateliers Jean Moulin (Plouhinec)

-Plus d'informations sur la permanence architecturale


- Webinaire gratuit, sur inscription
-Lien vers l'événement(page Ln)


Accéder à l'intégralité du contenu

Avril 2019 – Mars 2021

L'aventure commence en janvier 2019 sous l'impulsion de Maxime de Rostolan et des scientifiques du monde entier qui nous rappellent collectivement que nous sommes proches du point de non-retour climatique, avec un risque certain d'emballement de la machine climatique à court terme.

Ce point de Bascule et les risques qui en découlent ont servi d'aiguillon pour rassembler des étudiant.e.s de grandes écoles, en grève de leurs stages dans de grandes entreprises du CAC 40 et préférant dédier leur temps à un projet d'intérêt général, en espérant contribuer à éviter la catastrophe annoncée. Ces premières personnes engagées ont vite été rejointes par de nombreuses autres, souvent assez jeunes mais pas uniquement, avec des parcours bien différents, déjà engagées par ailleurs, ou d'autres dont c'était là le premier engagement, et quel engagement !

En effet, dès le mois de mars un lieu fût trouvé : une ancienne clinique désaffectée proche du centre ville de Pontivy, petite ville de 15 000 habitant.es du centre Bretagne. Un chantier participatif a réuni durant 3 semaines des bénévoles venus de toute la France afin de rendre le lieu habitable pour les 9 mois suivants.

Le 1er avril 2019 débute un séminaire de gouvernance mené par l'Université Du Nous (UDN) qui permettra aux 80 personnes présentes d'élaborer la première mouture d'une organisation commune, démocratique et partagée. Cette organisation et les principes transmis par l'UDN, gouvernance en cercle, élection sans candidat.e.s, décisions par consentement, ont apporté une richesse et une pratique collective précieuse et somme toute assez rare. En effet, pendant 9 mois plusieurs centaines de personnes vont séjourner dans la “Clinique de la Transition” à Pontivy et expérimenter ces méthodes. Le nombre de personnes permanentes, bénévoles à temps pleins, oscille entre 30 et plus de 100 personnes durant cette période.

Il serait difficile et assez long de raconter le foisonnement de projets menés durant cette période et le nombre d'enseignements individuels et collectifs que cela a permis. Pêle-mêle on peut en citer quelques-uns : soutenir les listes participatives, faire du lobbying citoyen, organiser un festival des transitions, essaimer la fresque du climat, dynamiser les nouveaux récits d'un futur souhaitable, initier à la gouvernance partagée, apprendre la permaculture, … Finalement et avec le recul, la plus grande réussite de toutes, c'était la Clinique elle-même, carrefour de toutes les transitions, lieu de rencontre, de formation, de vie !

Ce qui est certain et ce dont on pouvait se douter, c'est que l'on ne peut changer le monde en quelques mois et que la promesse de parvenir à répondre à l'enjeu du point de Bascule en un temps aussi court était illusoire. Ce dont on peut être absolument certain c'est que durant ces 9 mois de présence à Pontivy, toutes les personnes qui ont vécu au sein de ce collectif ont énormément appris, découvert, pratiqué, rencontré, expérimenté avec une intensité rare qui est lié notamment au fait de vivre et travailler ensemble en gouvernance partagé pendant plusieurs mois avec une brassage incroyable de personnes différentes.

L'hiver approchant, la clinique est devenue de plus en plus difficilement vivable. Vous pensez-bien, un bâtiment de 6 000m2 conçu dans les années 60 et dont les murs extérieurs ne dépassent pas les 5 cm d'épaisseur, sans aucune isolation ni chauffage : il était temps de trouver d'autres lieux et d'explorer d'autres horizons.

C'est ainsi que la Clinique fut vidée de tout ce que nous avions récupéré, aménagé, embelli, pour être abandonnée de nouveau à son triste sort. Et différents groupes se sont dispersés dans toute la France.

Pour ma part, après avoir vécu l'intégralité de l'expérience à Pontivy, j'ai suivi un petit groupe de 10 basculeureuses qui ont choisi de rénover un vieux bâtiment dans la campagne du centre Bretagne. Le bâtiment, l'ancienne lingerie de l'Abbaye de Langonnet, nous a été confié par une congrégation de religieuses. Il a été inoccupé pendant 8 ans et il est en bon état général, même si la rénovation des années 70 commence à dater et comporte évidemment de nombreuses imperfections !

Le changement de dynamique était plutôt agréable. Nous sommes passés d'un groupe de 30 à 40 personnes dans 6000m2 à un groupe de 10 personnes dans 800m2. Les dynamiques sont très différentes, plus chaleureuses, plus familiales en quelque sorte. Le nouveau collectif se met en place, les travaux commencent sérieusement pendant le premier confinement et nous organisons ensuite trois chantiers participatifs durant l'été 2020. Le lieu est de plus en plus accueillant, le nombre d'habitant.e.s augmente jusqu'à atteindre 15 personnes au bout de 14 mois. 15 était le seuil maximum que nous nous étions fixé afin de pouvoir toujours accueillir 10 personnes extérieures au collectif.

A partir du mois de mars 2020 l'association “La Bascule” démarre sa mutation sous forme d'un “Archipel Coopératif” et 5 îles se dessinent, toutes issues de l'expérimentation de Pontivy.

La Bascule fêtera ses deux ans le 1er avril et son histoire est déjà riche, elle a changé plusieurs fois d'architecture de gouvernance. Aujourd'hui elle expérimente le concept d'archipel et chacun des collectifs qui la compose développe ses propres expérimentations, sa propre vision des transitions, ses propres équilibres, choix, espoirs, réseaux, etc… Mais nous gardons toutes et tous en tête que nous faisons partie d'un écosystème social et environnemental et que nous pouvons nous mettre au service des territoires, des humains et de notre environnement.

Aurélien Vernet


Accéder à l'intégralité du contenu
Description de cette initiative Depuis 2017, l'association Dans l'ensemble a ouvert son Tiers-lieu sur le commune de Baud dans le Morbihan dans le but de créer un outil de rencontre, de partage dans l'objectif de tendre vers une autonomisation du territoire et de ses habitants. Plutôt que d'attendre, faisons ! Et ensemble !

Une recyclerie de 400m2,vous attend au rez de chaussée, avec des espaces "salon", une cantine numérique, un salon de thé à prix libre.
Un espace de coworking de 300m2 se cache à l'étage, des bureaux, une salle de réunion, un openspace, un espace dédié au bien-être, des ateliers... Un réseau bien-être et artisanal s'y constitue doucement depuis 2020, mais chaque initiative est la bienvenue !
Une exposition trimestrielle met en avant des artistes, amateurs ou professionnels, de la région.
Des ateliers pair à pair sont programmés tout au long de l'année et chacun.e peut proposer sa participation, son animation...

Un peu plus sur l'Asso ? Fondée en 2015 à Melrand (56), l'association Dans l'ensemble rassemble des individus en recherche de lien et surtout, souhaitant agir pour leur commune et leur territoire de vie, s'approprier les espaces publics, créer, partager, faire ensemble... Actuellement, ce sont 5 salariées (dont 4 en CDI), une vingtaine de bénévoles, des services civiques qui composent l'effectif de cette structure. Reconnue comme fabrique de territoire avec son Tiers-lieu l'Effet Papillon, elle poursuit les projets avec la création d'un verger citoyen en partenariat avec la mairie Baldivienne ; un dispositif : "Ordi-libre", mettant à disposition gratuitement des ordinateurs reconditionnés,sous linux, dans les cafés des communes en zone blanche ; une série d'évènements d'accompagnement à l'usage du numérique ; un laboratoire de sauvegarde du patrimoine mobilier, expérimentations Lowtech...
Nom de l'acteur Dans l'ensemble
Auteur de la fiche Dans l'ensemble
Type d'acteurs qui propose cette initiative Association
Echelle d'action Département
Code postal 56150
Ville BAUD
Comment contacter cette initiative ? Adr. : 19 route de Locminé - 56150 BAUD
Tel. : 09 51 58 11 50
Mail 1 : danslensemble@gmail.com
Mail 2 : pour l'espace de coworking : coworking.danslensemble@gmail.com
Mot Clef
  • Médiation numérique
  • Solidarités
  • Entraide
  • Bien vivre, culture
  • Climat
  • Faire-local
  • Tiers lieu
Partenaires associés Pole ESS Centre Bretagne, la Ligue de l'enseignement 56, Book Hemisphère, Eco-mobilier, le Relais.

Réseaux : Réseau des recycleries de bretagne, Réseau bretagne Coworking, France Tiers-lieu, réseau des fabriques de territoire...

Publics : Mairie de Baud, L'Agence nationale de cohésion des territoires (ANCT), conseil de développement du pays de Pontivy/Loudéac, Centre Morbihan Communauté...

Local, soutiens et solidarités : Radio Bro Gwened (animation émission QUESS), syndicat de la vallée du Blavet, collectifs citoyens (Contre les poulailliers de 120 000 poulets, coquelicots baud, Face B...), associations culturelles du territoire (Face&Cie, Hapax, Kerochap,...), Kellig Emren, initiatives individuelles (Instant plantes, Pomm's Factory, l'Atelier Boijoutier, Florence Lévite hypnothérapeute, Yve Hondareyte...), artistes locaux...



TiersLieuRecyclerieLEffetPapillonBaud56

(Initiatives)



créée le
20.03.2021 à 15:01,


mise à jour le
20.03.2021 à 15:01


Accéder à l'intégralité du contenu

certains articles de Bretagne Creative ont pour source Bruded , Transition citoyenne au pays de Brest ou la Maison de la consommation et de l'environnement à Rennes qui ne figurent pas dans cette revue, faute de fil RSS complet spécifique sur les Tiers lieux.

Voir aussi la documentation des Tiers lieux sur Movilab, l'encyclopédie libre et vivante des Tiers Lieux.

essai via mediawiki


Réseaux

- lettre des Tiers lieux s'inscrire : bretagnetierslieux@gmail.com avec pour chantiers :
  • Animation : un programme de rencontre à l'image des Tiers-Lieux
  • Création de l'offre de formation
  • La carto des Tiers-Lieux
  • Carte des FabLabs & TiersLieux de Bretagne, 121 références (18 janvier 2021), une carte collaborative libre et open source des FabLabs , Tiers-Lieux & autres espaces de dissémination des usages numériques en Bretagne, Les données ci-dessous sont synchronisées en temps réel à partir du dépôt Github. une publication de Guillaume Rouan sous licence CC by sa.
  • MoviLab Bretagne ; une publication sous licence cc by sa.
  • Carte des lieux de coworking et du faire ensemble sur Brest un article de 2017 sur a-brest ; une publication sous licence cc by sa.
- Cartographie des espaces de co-working au pays de Morlaix, février 2021,l a fiche initiative.