Une esquisse du “tiers secteur de la recherche” sur la #biodiversitéBZH

Description Pour compléter mon premier article proposant une tentative d'état de l'art de la recherche sur la biodiversité en Bretagne, qui se concentrait sur les structures et unités de recherche académiques, voici quelques mots et une première version d'illustration sur d'autres acteurs de la recherche, incontournables en matière de biodiversité en Bretagne que l’on associe au “tiers secteur de la recherche” *.
Tous ces acteurs, très actifs et ne s’apparentant ni au pôle de l’enseignement supérieur et de recherche, ni à la recherche industrielle, produisent énormément de connaissances scientifiques, plus ou moins contextualisées, souvent avec et pour les acteurs gestionnaires du territoire – élu·e·s et technicien·ne·s de collectivités, gestionnaires d’espaces naturels, semis-naturels ou anthropisés, services déconcentrés de l’État dont services instructeurs... Ils sont souvent en interaction étroite avec les chercheur·se·s de l’enseignement supérieur et de recherche, mais contrairement à ces derniers, ils ne rentrent pas forcément dans une logique de publication systématique de leurs travaux dans des revues scientifiques à comité de lecture et se concentrent plutôt sur l’appropriation de ceux-ci par les acteurs du territoire.
un texte repris de l'article de Charlotte Bigard, Cheffe de projet recherche connaissance à l'Agence Bretonne de la Biodiversité
Auteur de cette fiche Michel Briand
Auteur de la ressource Charlotte Bigard, Cheffe de projet recherche connaissance à l'Agence Bretonne de la Biodiversité
Type de support
  • Page Web
Thématique
  • Climat, transition écologique
Autre thématique biodiversité
Ville Quai de la Douane Brest

Type de licence (copyright, Creative Commons.. ) Copyright