Récits

Bretagne Créative

Un articlerepris du site dela MCE de Rennes

Le Pôle ressources alimentation de la Mce

Le Pôle ressources alimentation est un espace physique et numérique. Il a pour but de favoriser l'accès au plus grand nombre à de l'information sur l'alimentation. En effet, ce pôle est le fruit d'un constat enthousiasmant : les envies et initiatives de participer à la mise en place d'un système alimentaire vertueux ne manquent pas ! Ainsi, la Mce offre donc à tous les publics un lieu de ressources pour se former, s'informer, partager et sensibiliser.

La newsletter du Pôle ressources alimentation

Elle est constituée de 3 rubriques :

- “Ça se passe à la Mce” : présentation des actualités ou des événements organisés par des associations de la Mce ou le Pôle ressources alimentation
- “Focus sur” met en lumière une initiative, un outil pédagogique recensé par notre équipe
-A vos agendas !” recense les manifestations autour de l'alimentation durable comme des tables rondes, des visites de fermes, des rencontres…

-Lire la newsletter n°3 du Pôle ressources alimentation

-Lire la newsletter précédente du Pôle ressources alimentation

Si vous souhaitez recevoir cette lettre d'information tous les 2 mois par courriel, complétez le formulaire d'inscription

Zoom sur quelques événements ou partenaires

-Collectif pour une Sécurité Sociale de l'Alimentation : Depuis deux ans, les membres de ce collectif échangent et construisent un projet de société à la hauteur des enjeux agricoles et alimentaires. La Mce a participé aux deux premières réunions du collectif bretillien qui se met en place.
-Consultation sur l'alimentation et l'agriculture durables : une grande consultation est organisée, du 3 mai au 4 juin 2021, sur le territoire de Rennes métropole. L'objectif est de permettre à tous d'accéder à une alimentation durable et de qualité, en s'appuyant sur la filière agro-alimentaire locale.
-Voyage en Terre Bio a vocation à informer des enjeux de la bio tout au long de l'année en vue du 20e congrès mondial de la Bio. Celui-ci aura lieu à Rennes du 6 au 10 septembre 2021. Dans ce but, divers événements (d'associations, d'entreprises, d'établissements d'enseignement…) peuvent être labellisés, en Bretagne et au-delà. Se faire connaître c'est par ici
- Les rencontres en Bretagne de la restauration collective bio-locale organisées par Voyage en Terre Bio et le Collectif les Pieds dans le Plat les 2 et 3 juillet 2021. Un événement sur 2 jours ! La 1ère journée est consacrée à la formation des professionnels le vendredi 2 juillet. et une journée d'échange et de sensibilisation pour le grand public le samedi 3 juillet. Avec une conférence d'Olivier Roellinger, des retours d'expériences de projets, des ateliers ludiques et culinaires… Suivez l'événement facebook des rencontres

-Voir aussi la page du Pôle ressources alimentation


Accéder à l'intégralité du contenu

Vert le Jardin et les associations de la Maison de la Consommation et de l'Environnement ont imaginé et conçu une malle pédagogique, un outil complet d'animation et d'information pour sensibiliser et accompagner à une réflexion autour du jardinage au naturel.
Cette malle, constituée de différents modules, peut être empruntée par les associations, écoles, animateurs, souhaitant aborder cette thématique.


Accéder à l'intégralité du contenu

un article repris du site du réseau Cohérences

En mai 2015, à Saint-Malo, est crée l'association Les Marteaux du Jardin, ayant pour objectifs la création de jardins partagés au sein de la ville malouine, mais aussi de mettre en place diverses activités, notamment celles du bricolage, du jardinage, ainsi que des ateliers de formations et de conseils à partir de matériaux recyclés. Destinées à l'ensemble des habitants de la commune, ces activités ont pour but de valoriser le « faire soi-même » ainsi que de renforcer le lien social sur le territoire. L'installation de grainothèques, la végétalisation de l'espace public ou encore la cueillette de fruits, font partie des actions menées à Saint-Malo.

Les jardins partagés sont à la fois conçus, construits et cultivés par les habitants d'un quartier, et le fruit de cette récolte est réparti entre les différents participants. Ces espaces sont naturellement respectueux de l'environnement, se remarquant par la mise en place d'événements de découverte de la biodiversité au sein des différents jardins, ou encore par la mise en place de moments de jardinage et d'entretien de bacs ainsi que de composteurs.

Les actions et les activités menées par l'association Les Marteaux du Jardin sont ainsi bénéfiques dans de nombreux domaines pour le développement du territoire de Saint-Malo. Entre la création de liens sociaux et le plaisir de partager ses compétences et ses expériences en prenant le temps de découvrir de nouvelles activités, et la participation de l'association à la transition sociale et écologique, Les Marteaux du Jardin de Saint-Malo rayonne l'esprit environnemental qui se développe progressivement à travers plusieurs territoires de la région Bretagne.


Accéder à l'intégralité du contenu

Dans le cadre de son développement auprès des EPCI, BRUDED, en lien avec la Banque des Territoires, organise en 2021 un cycle de 4 webinaires à destination des élus communautaires et communaux sur 4 thématiques différentes : le projet de territoire, le plan alimentaire territorial (PAT), le plan climat-air-énergie territorial (PCAET) et l'économie circulaire.

Un articlerepris du magazine Bruded, une publication sous licence CC by sa

Chaque fois, nous nous intéressons à la manière dont les communes et l'EPCI travaillent ensemble pour développer des projets en articulant leurs compétences et leurs moyens respectifs. Un temps réel d'échange avec les participants est prévu sur un tiers de temps du webinaire afin de recueillir collectivement d'autres témoignages, des interrogations, des suggestions…

Nous avons le plaisir de vous inviter à participer aux deux premiers webinaires :

« Intercommunalité et communes : comment créer une dynamique de territoire partagée ? »

le mardi 8 juin de 18h à 20h

Déroulé :

1/ “Réinventer Rural”, du projet de territoire à la concrétisation d'une dynamique collective sur la Communauté de Communes de Nozay :

L'EPCI lance en 2019 le premier “Réinventer rural”, un appel à manifestation d'intérêt, pour identifier des porteurs de projets avec qui co-construire de nouvelles façon de développer et d'habiter le territoire intercommunal.

  • Témoignage de Claire THEVENIAU – Présidente de la Communauté de Communes de Nozay et Maire de Puceul
  • Témoignage de Marie-Chantal GAUTIER – 4e Vice-Présidente déléguée à l'Aménagement du Territoire et Maire de Vay

2/ Quelles clés de réussite pour une relation constructive entre l'intercommunalité et ses communes ? Vincent Chassagne (Territoires Conseils).

3/ Questions / échanges : quelles coopérations EPCI-communes pour développer un projet de territoire partagé ?

Je m'inscris au webinaire du mardi 8 juin de 18h à 20h

« Projet Alimentaire de Territoire : restauration collective, agriculture… quelles actions pour favoriser la production alimentaire locale ? »

le jeudi 17 juin de 18h à 20h

Déroulé :

1/ La stratégie « Alimentation & Agriculture » de Dinan Agglomération :

De l'intérêt d'une ingénierie portée par un EPCI en complément de l'action des communes

  • Témoignage de Patrice Gautier, Vice-Président “Agriculture et Mer”
  • Témoignage d'Agnès Hervé, adjointe à St Pôtan (823 habitants) : “en deux ans, avec l'aide de l'EPCI, nous avons fait évoluer les pratiques pour atteindre 90% de produits bio et/ou locaux dans notre restaurant scolaire “

2/ Questions / échanges : comment impliquer les élus communaux ? Quelle coordination possible entre une ingénierie intercommunale et une mise en œuvre communale ?

Je m'inscris au webinaire du jeudi 17 juin de 18h à 20h

Pratique

• Cette rencontre utilise l'outil Zoom : pour installer l'application sur votre ordinateur, tablette ou téléphone, cliquez ici.

• Pour comprendre comment le logiciel fonctionne, cliquez ici.

• La réunion s'ouvre environ 30 minutes avant le début de la rencontre pour ceux qui souhaitent tester leur connexion ou l'usage de l'application.

• Suite à votre inscription, vous recevrez un lien pour rejoindre la réunion à la date/heure spécifiées et un petit mode d'emploi pour vous faciliter la prise en main de celle-ci.

• Un(e) chargé(e) de mission BRUDED accompagné(e) d'un(e) élu(e) témoin animeront cette rencontre en gérant les tours et temps de parole afin d'équilibrer les échanges.

• Pour information, la rencontre virtuelle sera enregistrée via l'outil Zoom. Les images pourront être diffusées sur les supports de communication de BRUDED : site internet, réseaux sociaux…


Accéder à l'intégralité du contenu

un articlerepris du site du réseau Cohérences+

Le débat autour de l'alimentation en lien avec l'emploi local, l'environnement et la santé a, ces dernières années, pris des airs culpabilisants et contraignants qui freinent beaucoup le changement de pratique par des a priori ou l'impression du manque de solution. Cependant, une fois que ces deux notions – culpabilité et contrainte – sont remplacées par plus d'écoute, de convivialité et de praticité, l'expérience montre que, pas à pas, les leviers du changement deviennent accessibles, notamment grâce à la mutualisation des savoirs de chacun.

Le Réseau Cohérence, en coopération avec les partenaires de la charte de l'agriculture et de l'alimentation du Pays de Lorient, a élaboré une déclinaison de Notre Agenda des transitions dans une version thématique « Alimentation Durable » dans le but de le faire vivre aux citoyen(ne)s une transition alimentaire.

Notre Agenda des transitions est une méthodologie à suivre étape par étape pour organiser une animation ponctuelle sur l'alimentation durable (acheter local et de saison, cuisiner les protéines végétales, jardiner au naturel, etc ….). Vous trouverez ci-dessous les outils spécifiques à un atelier sur le thème de l'alimentation durable :

-Agenda-Alim-Debat-de-position-VF
-Agenda-Alim-Questionnaire-VF


Accéder à l'intégralité du contenu

Un articlerepris du siteDemain en main (sous réserve d'autorisation de republication en cours)

Demain en main est un projet collectif situé à Locoal Mendon, dans le Morbihan. Il a pour objet la réalisation d'un écosystème complet de village rural, intégrant habitat et activités économiques.

SCIC Ecovillage de Keruzerh

Financement

La Biocoop de Belz intègre les sociétaires de la SCIC ! Nous remercions la BelzSaison pour la confiance qu'elle accorde au projet Demain en Main !
Si vous souhaitez investir dans la SCIC Ecovillage de Keruzerh, vous pouvez obtenir une réduction d'impôt de 25% des sommes engagées grâce à l'agrément ESUS de la SCIC.
N'hésitez pas à en parler autour de vous !

Découvrir le projet


ArMen

Le magazine ArMen est venu pour découvrir et rédiger un articile sur l'écovillage de Keruzerh, la suite très bientôt !


RadioBalises Lorient

Quartier Solidaires, l'émission sur les initiatives solidaires et citoyennes au Pays de Lorient, animée par Pippo, Mollo et Damien, a enregistré son émission pour parler du projet Demain en Main, à découvrir bientôt en podcast.

Ateliers, stages et formations avec la SCIC


Sculpture sur bois vert

Le stage de sculpture sur bois du 28 mars était complet, sous le soleil avec une belle équipe ! ça envoie du copeau avec Ludovic à Keruzerh !


Herboristerie

Avec Kristell, c'est l'opportunité de reconnaître et d'utiliser plusieurs plantes aromatiques et médicinales, communes de nos jardins et chemins de nature. Vous apprendrez à vous en servir en cuisine et comment faire des remèdes du quotidien.

Ateliers de parents

La prochaine session des ateliers de parents aura lieu les mercredis matins de 10h à 12h30, à partir du 12 mai. Venez découvrir les outils de Faber et Mazlish pour :
1. Accueillir les émotions de votre enfant
2. Comment susciter la coopération
3. Par quoi remplacer les punitions
4. Comment favoriser la confiance en soi de votre enfant


Le stage Conception et permaculture

Les 27 et 28 mars, c'était un week-end dédié à la conception en permaculture d'un triple jardin mitoyen au village. Pas à pas, nous avons appris à analyser le sol, observer le lieu à concevoir, comment reconnaitre et cuisiner les plantes sauvages… Et dimanche en fin de journée, nous avons abouti à 2 superbes dessins d'aménagement inspirés des principes de la permaculture !
Il reste quelques place pour la prochaine date (12 et 13 juin) !


Les stages potager

Chaque mois, les apprentis jardiniers se retrouvent à Keruzerh pour apprendre pas à pas la conception et mise en place de leur potager. En mars, nous avons dédié la matinée à la gestion de l'eau (captage, cuves, baissières, mares, matériel d'arrosage…).
Puis l'après-midi nous avons réalisé des extraits fermentés d'orties, du thé de compost. La dernière partie de journée a été consacrée au partage des commandes groupées de graines, et la conception des systèmes d'arrosage pour la prochaine commande groupée. L'idée est de proposer les fournisseurs et tarifs de la ferme pour avoir du matériel de grande qualité au jardin.
Le stage étant complet pour 2021, il est possible de vous mettre sur liste d'attente pour 2022

La ferme de Keruzerh

C'est le printemps dans les champs. C'est donc une période très intense car la ferme s'agrandit tout en commençant à planter les premiers légumes. Avec en bonus une panne générale du forage à gérer, nous alternons entre grandes joies et parfois un peu de stress de voir les premiers radis déssecher au soleil.
L'assemblée générale de l'association se tiendra en mai. Dans nos rêves les plus fous, ce sera à Keruzerh et la réunion sera suivie d'une petite fête de printemps pour enfin se voir et partager un bon moment ! Dans la réalité, cela dépendra des mesures en vigueur. Peut-être une visioconférence qu'on fera aussi joyeuse et participative que possible.
Nous vous tenons au courant


L'article L'info de Demain en Main – Mars 2021 est apparu en premier sur Demain en main.


Accéder à l'intégralité du contenu

La Maison de la consommation et de l'environnement, avec ses partenaires, adaptent le format des Défis Foyers pour répondre aux normes sanitaires et aux contraintes des participantes !

manger sain DFAAP

L'article Ateliers de Défis Foyers à Alimentation : on s'adapte en période de crise sanitaire ! est apparu en premier sur Mce.

Des visites en présentiel et des ateliers en visio !

Les Défis Foyers à Alimentation ont été lancés en janvier 2021, en visioconférence. Depuis, la Mce et ses partenaires (MJC Bréquigny et Maison de Suède, les intervenant·es ateliers…) n'ont cessé d'adapter les formats :

  • En février, des visites de la ferme des Petits Chapelais ont pu s'organiser. Elles ont été complétées par des sorties sur des marchés avec Morgane et Lise, animatrices des MJC impliquées dans le projet.
  • En mars, Rolande Marcou, qui anime le service nutrition de la Mce, s'est rodée à l'exercice de l'atelier diététique en visio à deux reprises.
  • L'atelier cuisine avait été déplacé en avril, avec l'espoir que le contexte sanitaire permettrait une rencontre en présentiel (avec organisation d'îlots, ports du masque, voire atelier d'observation et questions / réponses). Tous les scénarios avaient été envisagés. Finalement, Jean-Jacques Guerrier et Hélène Le Flaive ont également su s'adapter en proposant :
    — * pour l'un, un atelier en direct samedi matin,
    — * et pour l'autre, une vidéo visionnable durant un mois.

En effet, si les organisateurs et organisatrices s'adaptent, cela demande aussi de la disponibilité aux participantes dont l'emploi du temps est bousculé. De plus, ce n'est pas forcément facile de suivre, depuis chez soi, des visios pour des raisons matérielles, par lassitude des écrans ou encore par difficulté à pouvoir prendre du temps pour soi !

Malgré les difficultés, animatrices et animateurs, participantes et coordinatrice gardent le moral et la bonne humeur lors des rencontres, à l'instar de l'atelier cuisine animé par Jean-Jacques Guerrier le samedi 17 avril 2021. Pendant 3 heures, malgré les 6 recettes à préparer (avec la liste des ingrédients préalablement transmis), dans des conditions inédites, les participantes se sont formidablement adaptées !

Les animations se poursuivent dans la bonne humeur !

Vivement le prochain atelier à faire à la maison, suivi d'ateliers surprises (en plein air) pour le mois de mai !

Défi à suivre… Et l'équipe du Pôle Ressources Alimentation continue de se mobiliser pour accompagner l'accès à une alimentation de qualité pour toutes et tous !

Pour aller plus loin :

- Article Manger sain et local sans dépenser plus ? Relevez le défi !
- Article Défis Foyers à Alimentation Positive : visites de la ferme des Petits Chapelais, à Chavagne
- Article Atelier diététique : le Défi Foyers à Alimentation Positive à Bréquigny tient la distance !
-Site du Pôle Ressources Alimentation

alimentation | alimentation durable


Accéder à l'intégralité du contenu

Lauréate de l'appel à projets « Quartiers fertiles » lancé en 2020, la ville de Brest veut s'engager sur des projets de ferme urbaine ou de serre verticale. Les 48 collectivités lauréates françaises s'engagent en effet à promouvoir l'agriculture urbaine au cœur des quartiers prioritaires.

un articlerepris de Brest Transtion citoyenne, un e publication sous licence CC by sa

On ne part pas de rien

Des jardins collectifs ou ouvriers existent depuis longtemps à Brest. Ces dernières années, la villes a soutenu la formidable action de Vert le Jardin ou des Incroyables Comestibles pour développer les jardins partagés. On peut y voir un embryon d'agriculture urbaine…

Mais pour passer à un échelle supérieur (les jardins partagés n'occupent qu ‘1% espaces verts de Brest Métropole) il va être nécessaire de passer à un autre échelle.
Pour cela la collectivité compte s'appuyer dans les années à venir

  • sur le financement par l'Etat de 385 000 € lié au projet brestois lauréat due “Quartiers fertiles” « ici on cultive… la solidarité, la coopération, la proximité et des idées à croquer »,
  • sur sur son Plan alimentaire, qui a pour buts notamment de promouvoir les circuits courts et le bien manger local.
  • sur les opérations de renouvellement urbain à Bellevue et Recouvrance (incluant Quéliverzan).

Trois projets pourraient voir le jour :

  • une ferme urbaine portée par l'association Vert Le Jardin, sur le modèle de la ferme à Raymonde à Guipavas positionnée à Quéliverzan
  • des “jardins productifs”, sur une dizaine de sites( Quéliverzan, Quizac, Kerbernier ou Bergot..).
  • la construction, à l'horizon plus lointain, d'une serre bioclimatique et verticale à Kerbernier, intégrée à un nouvel îlot urbain. Ce projet est porté par Brest Métropole Habitat.

Quoiqu'il en soit cette présence plus visible d'une agriculture en ville va aider à revisiter le rapport des habitants urbains avec la nature “nourricière”. Par ailleurs, la valorisation de la production (légumes, fruits..) est susceptible de créer des emplois (transformation ou de la vente directe les épiceries solidaires) susceptibles d'intéresser nombre de personnes, des jeunes en particulier. Il ne sera alors plus possible d'opposer ville et campagne…


Accéder à l'intégralité du contenu

Pôle fruitier de Bretagne

Description de cette initiative Gravitant autour de la préservation des variétés fruitières, c'est tout un patrimoine culturel qu'il s'agit de préserver pour le faire connaître et le transmettre aux générations actuelles et à venir.
Les fruits, et surtout leurs usages, étaient au centre de la vie quotidienne de nos campagnes. Familles et voisins se retrouvaient pour goûter les premiers cidres, pour griller des châtaignes, passaient des veillées à faire du pommé, les poires cuites embaumaient les maisons…
Face aux changements actuels et à venir, le potentiel génétique des variétés bretonnes constitue un réservoir formidable. Il existe des variétés naturellement résistantes aux maladies, intéressantes pour l'agriculture biologique, des variétés résistantes à la sécheresse, d'autres se conservant naturellement jusqu'à l'été suivant (nombreuses pommes de garde).
Ce patrimoine vivant, hérité de nos anciens, mérite d'être connu et reconnu par tous. C'est pourquoi, aujourd'hui, le Pôle Fruitier de Bretagne, et à travers lui tous ses partenaires, œuvre à la conservation, l'étude et la valorisation des variétés fruitières bretonnes.
Un texte repris du site de Pole fruitier de Bretagne


polefruitierdebretagne_pole-fruitier.jpg

Nom de l'acteur Pôle fruitier de Bretagne
Auteur de la fiche Michel Briand
Type d'acteurs qui propose cette initiative Association
Echelle d'action Région
Code postal 22100
Ville 4 allée du Château Léhon DINAN
Comment contacter cette initiative ? 02 96 82 36 39
06 48 79 27 14
contact@polefruitierbretagne
Lien Web si existant https://polefruitierbretagne.fr/
Mot Clef
  • Alimentation circuit court
  • Education
En complément : Ce printemps, participez à la recherche des poiriers vénérables de Bretagne !
Mêlez investigation et botanique lors de vos balades, enquêtez auprès de vos parents ou grands-parents et portez un regard nouveau à vos paysages quotidiens en partant à la recherche des poiriers anciens et très anciens existant autour de chez vous !
Le Pôle Fruitier de Bretagne et son réseau lancent au printemps 2021 un inventaire participatif des poiriers paysans sur l'ensemble de la région Bretagne. Il est ouvert à tous, petits et grands,
alors à vous de jouer !
Modifier



PoleFruitierDeBretagne

(Initiatives)



créée le
24.04.2021 à 10:04,


mise à jour le
24.04.2021 à 10:04


Accéder à l'intégralité du contenu

Le Pôle Fruitier de Bretagne et son réseau lancent, au printemps 2021, un inventaire collaboratif des poiriers anciens, dits vénérables, sur l'ensemble de la région Bretagne. Il est ouvert à tous, petits et grands.

recherche des poiriers

L'article Participez à la recherche des poiriers anciens de Bretagne ! est apparu en premier sur Mce.

Qu'est-ce qu'un poirier vénérable ?

Il s'agit de poirier ancien du fait de son âge car planté par nos ancêtres (vos parents, grands-parents ou autres aïeux). Il se caractérise aussi par une grande taille d'au moins 4 mètres de haut. Souvent greffé et porteur de variété développée localement par les paysans, il s'intégrait dans les paysages, plutôt sur les talus et aux abords des fermes qu'en verger de plein vent comme pour les pommiers.

Pourquoi inventorier les poiriers anciens ?

Les variétés de poire créées au fil des siècles par les paysans sont adaptées aux terroirs et aux spécificités locales où elles sont apparues. En effet, elles sont une part de notre histoire, de l'identité de nos territoires et recèlent des goûts et saveurs oubliés.

D'ailleurs, dans certaines localités de Bretagne, il était traditionnellement fabriqué le chistr'per (cidre de poire ou poiré) à partir de petites poires astringentes. Sa fabrication est d'ailleurs inscrite à l'inventaire du patrimoine culturel immatériel de France depuis 2019.

Arbre souvent séculaire, il n'en reste pas moins fragile et les variétés portées par ces poiriers risquent de disparaître définitivement. Aussi, il devient urgent de connaître ceux qui existent encore pour pouvoir les sauvegarder ou conserver la variété dont ils sont porteurs (par greffage). Ils représentent un trésor vivant et culturel indispensable à préserver, à faire découvrir et à transmettre.

Comment participer à l'inventaire ?

Vous possédez un poirier ancien sur votre terrain ou vous en connaissez un ? Vous pouvez le signalez au Pôle fruitier de Bretagne :

- en remplissant le formulaire en ligne
- ou bien en envoyant la photo de l'arbre à poirier@polefruitierbretagne.fr en précisant la commune sur lequel il se situe.

Ensuite, un expert pomologue pourra se rendre sur place afin de recueillir des informations sur l'arbre (port, état sanitaire, caractéristiques du fruit, identification variétale…).

Plus la localisation sera détaillée et accompagnée d'une photo de l'arbre dans son environnement, plus cela facilitera le repérage sur le terrain par les pomologues. Par ailleurs, le Pôle fruitier de Bretagne est intéressé par toutes informations supplémentaires sur l'arbre (histoire, variété, usages, qualité des fruits…) que vous connaîtriez.

… Et peut-être que votre contribution permettra de retrouver des variétés bretonnes oubliées ou de découvrir des variétés intéressantes pour la production du poiré !

- Site de l'inventaire collaboratif des poiriers de Bretagne


Accéder à l'intégralité du contenu

Les inspirations documentées sur Riposte Creative

Bruded


Eco-bretons

S'y mettre

- Batch cooking : le “fait-maison” s’organise en cuisine pour gagner en sérénité.

Les Plans Alimentaires Territoriaux collaboratifs


Les rencontres en Bretagne

Finistère : Les Assises de l’Alimentation sur la toile le jeudi 3 décembre avec 2 temps forts :
  • Précarité alimentaire : quelles politiques d’aide alimentaire, du cadre européen aux initiatives locales ?
  • Reterritorialiser son alimentation, les opportunités finistériennes