Que faire avant de repeindre un mur ?

Quelques conseils d'un peintre du 66 pour vos travaux de peinture de maison.

1. Préparer des murs/plafonds neufs ou bruts de finition

Dans les constructions récentes, les plafonds, murs et cloisons sont le plus souvent constitués de plaques de plâtre cartonnées («carton-plâtre-carton»). Les conseils proposés ici s’appliquent à toute surface recouverte de plâtre (plaques et carreaux de plâtre le plus souvent). Ils concernent aussi toutes les surfaces recouvertes d’un enduit.
Ces conseils ne concernent pas les surfaces en béton ou en parpaings.
 
 

Evaluer l’état de la surface

Si la surface est quasi nette
Il n’y a qu’à dépoussiérer la surface et à gommer les traces de crayon qui pourraient subsister.
Vous pouvez aussi passer un couteau à enduire selon un angle à 30° pour éliminer les résidus d’enduit de surface.
Si la surface présente trop de défauts
Après avoir passé le couteau à enduire, poncez avec un abrasif « anti encrassant », très pratique pour ce type de travail. Abrasif anti-encrassant : plus résistant qu’un abrasif classique, il peut être nettoyé plusieurs fois avant d’être changé.

Plaques de plâtre après la pose. La surface est pratiquement parfaite.
Bon à savoir : pour nettoyer un papier abrasif, retournez le côté abrasif vers vous. Tenez-le de chaque côté et frottez-le de gauche à droite puis de droite à gauche sur le rebord d’une table. Ceci afin de faire tomber les particules.

 

Du ponçage à la sous-couche de peinture

Poncez et dépoussiérez à fond.
Il faut obligatoirement passer une sous-couche spéciale plaques de plâtre ou un primaire spécifique (le plâtre est très absorbant, choisissez un produit spécial).Appliquez-la d’abord sur le plafond puis sur les murs. La sous couche doit être appliquée régulièrement et uniformément.
Si vos plaques de plâtre présentent des trous, des fissures : voir Boucher les trous et fissures, traiter l’humidité.
Bon à savoir : avant d’enduire, appliquez la sous-couche. Cela facilitera votre travail.
Laissez bien sécher en ventilant, avant d’appliquer la première couche de finition ou votre papier peint.


Après application de la sous-couche sur le plafond.
Mémo pratique : plusieurs couches pour peindre un support

Primaire ou fixateur

Une première couche, dite d’impression, permet de préparer la surface, en la lissant et en la rendant moins absorbante. Elle facilite l’application de la finition, qui adhère mieux au support.
Sur des murs farinant ou poudreux en particulier, optez pour un "fixateur de fonds".
Si la surface est déjà peinte, vérifiez la compatibilité de la peinture et de votre finition. Si celles-ci ne sont pas compatibles, appliquez un primaire d’accrochage.

Sous couche

Couche intermédiaire qui prépare la surface imprimée ou fixée. Elle augmente la qualité de l’aspect final.

Couche de finition

C’est la couche finale qui donne à l’objet peint son aspect définitif. Elle est généralement appliquée sur une couche d’impression ou de fixation et sur une sous couche.