Livraison d'ordinateurs et hotline d'entraide numérique à Rennes pendant la crise du coronavirus

Description de cette initiative : Pendant la crise du coronavirus la Direction de l'Education de la Ville de Rennes, la Direction des Aides à la Population, le rectorat, ont mis en place un système d'urgence évolutif pour entrer en contact avec des familles sans ordinateurs afin de permettre une continuité éducative.

Cette initiative a du dépasser de très nombreuses contraintes (communication, preparation, desinfection, livraison, hotlines techniques et pédagogiques) et a débouché sur d'autres initiatives.
En quoi cette initiative vous parait positive pour "l'après" ? : Cette initiative a obligé à croiser et intégrer au vol différentes réponses dans le cadre d'unprojet de e-inclusion.
En découle notamment un système de hotline aujourd'hui proposé aux publics bénéficiaires de minima sociaux.

De grands besoins sont apparus. Il serait positif de se questionner sur une mise à l'échelle sur toute une population de ces processus.
En quoi contribue-t-elle à faire cesser un "avant" non désirable ? : L'inégalité et le non recours aux droits sont paradoxalement amplifiés par le numérique pour de nombreuses personnes.
L'avant non désirable est notamment la sectorisation en silo de réponses adressant les publics concernés : certains traitent la carence matériels, d'autres le réseau, d'autres l'aide aux démarches, d'autres la prise en main technique, d'autres l'animation etc.
L'idée serait de réussir à intégrer ces projets et pousser dans le temps et dans l'espace ce type de démarche.
Quelles sont les limites de cette initiative, qu'est ce qui la freine aujourd'hui ? : - Les limites en terme de moyens : combien d'ordinateurs et de médiateurs pour mettre combien de gens (s'ils le souhaitent) en capacité ?
- L'outillage méthodologique (on compose en vol en temps de crise, mais les méthodes doivent être travaillées et partagées collectivement pour permettre une durée et des itérations)
- le périmètre (institutionnel, mais pourquoi pas communautaire demain) ?
Quels sont les leviers, les choses qui facilitent cette initiative aujourd'hui ? : - La fierté des protagonistes qui ont aidés les autres
- Le décloisement des acteurs impliqués
- Les témoignages d'usagers
- Le contexte assez catastrophique de la perception des français sur le croisement numérique/administration/recours aux droits.
Vous semble-t-elle adaptée à d'autres contextes/acteurs/thématiques ? Lesquels (exemples)? : - Tout contexte dans lequel on a des problèmes d'exclusion et des modes hybrides d'échange liés à des soucis de mobilité (Handicap par exemple, EHPADs...)
- En cas de catastrophe majeure et d'abscence de matériel là où il faut
- Partout en complément des dispositifs à hybrider dans le cadre de l'e-inclusion.
Nom de l'acteur : Ville de Rennes, CD35, Education Nationale
Auteur de la fiche : Hugues Aubin
Type d'acteurs qui propose cette initiative : Commune
Echelle d'action : Commune
Ville : Rennes
Comment contacter cette initiative? : Caroline Soquet, DIAP/CCAS, Ville de Rennes. c.soquet(chez)ccasrennes.fr
Précisez des mots clef pour cette initiative : Solidarite, numérique, ordinateurs, hotline, inclusion,education, social
Partenaires associés : Education nationale, Département 35.
En complément : : Documentation en préparation par Hugues Aubin : h.aubin(chez)rennesmetropole.fr