Proposer des temps de pratique artistique via ZOOM et organiser des temps festifs sur le territoire préparés par ce biais

Description de cette initiative : Des ateliers pratique artistique sont accessibles depuis le début du confinement en particulier dans le domaine de la danse.
Ils permettent à des personnes très éloignées parfois et isolées de suivre l'enseignement d'une personnalité qu'il leur aurait été impossible ou en tout cas difficile de rencontrer du fait des contraintes géographiques sans avoir à se déplacer.
Cela crée des communautés apprenantes à l'échelle locale, régionale, nationale ou même internationale.
En quoi cette initiative vous parait positive pour "l'après" ? : La pratique artistique est un levier de bien être et d'amélioration de la qualité de vie de l'individu dans son quotidien
Les artistes ont développé des spécificités qui restaient "réservés à quelques élus", cette formule permet d'élargir les publics touchés et de les rapprocher des artistes
Cette initiative réduit les coûts et facilite l'accès à des pratiques d'une grande qualité sans générer les pollutions liés aux déplacements
Cela est une source de rencontre et de connexion entre individus issus parfois de continent différents
Les artistes ont pu poursuivre leur transmission et garder une source de revenu par ce biais
La décision de certaines structures qui ont décidé d'offrir cette formule et la grande disponibilité des personnes à domicile
Cela permet d'organiser ensuite un rassemblement en présentiel pour fédérer les participants et créer une initiative commune en partie préparée à distance ou de générer des initiatives sur tout un territoire par des manifestations multiples, croiser des publics divers
En quoi contribue-t-elle à faire cesser un "avant" non désirable ? : Décloisonner "les chapelles" , faciliter la découverte et la pratique de certaines approches qui avant ne passaient que par la participation à un stage sous réserve d'avoir sur son territoire un professionnel apte à l'enseigner et d'avoir les moyens en temps et en argent d'invertir sur un stage
Quelles sont les limites de cette initiative, qu'est ce qui la freine aujourd'hui ? : La limite est évidemment le fait que rien ne remplace l'experientiel, le vécu d'un cours en face à face. il s'agit donc de créer une action complémentaire.
Quels sont les leviers, les choses qui facilitent cette initiative aujourd'hui ? : L'habitude qui a pris corps lors du confinement
L'élargissement des publics permet aussi à certains enseignants de proposer un tarif libre puisque le nombre de participants est plus importante que dans une activité en présentiel
Vous semble-t-elle adaptée à d'autres contextes/acteurs/thématiques ? Lesquels (exemples)? : Oui à toutes initiatives qui permettent de rapprocher les publics et les pratiques grâce à l'outil numérique
Auteur de la fiche : Sylvie Paulmier
Type d'acteurs qui propose cette initiative : Association
Echelle d'action : National
Comment contacter cette initiative? : Exemple: L'école des sables au Sénégal, Micadance à paris, Danse des 5 rythmes, gaga danse, Danse du sensible
Précisez des mots clef pour cette initiative : pratique artistique, quotidien, communautés inspirées
Partenaires associés : Systèmes de paiement en ligne